POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 4- PSYCHOTRAUMATISME > Elisabeth CANITROT à la radio

Elisabeth CANITROT à la radio

dimanche 26 décembre 2004

vous connaissez tous Elisabeth CANITROT soyez au rendez-vous à radio aligre où elle sera interviewée le 12 JANVIER à 8h30

CANITROT E., Chronique d’un Harcèlement Parental
La perversité au quotidien
mardi 19 octobre 2004
Pour que son témoignage puisse prévenir nos contemporains que certaines violences subies ne laissent pas de marques visibles et ainsi empêcher que d’autres enfants ne soient victimes de leur bourreau, Elisabeth CANITROT s’est unie à l’association POIL DE CAROTTE afin d’apporter soutien et réconfort.
Chronique d’un Harcèlement Parental
Le témoignage sous forme d’exutoire d’Elisabeth CANITROT sur son enfance, marquée par la violence de la perversité au quotidien.
En quatrième de couverture :

Depuis peu, notre société dénonce une nouvelle forme de perversion : le harcèlement moral. Pratiqué dans les entreprises ou dans le couple, ce comportement annihile totalement la personnalité de la victime et peut l’entraîner jusqu’à la dépression nerveuse. Aujourd’hui la justice permet de dédommager les adultes qui l’ont subi dans le cadre professionnel et c’est déjà une grande victoire. Mais qu’en est-il pour les enfants qui subissent ce harcèlement infligé par leurs propres parents ? Comment un très jeune esprit peut-il relativiser cet acharnement contre lui et demander de l’aide ? Comment peut-il même être au courant que ses sévices méritent d’être punis par la loi ? Et quelles sont les conséquences pour cet adulte en devenir ? Comme nous l’explique ce témoignage, il existe des violences qui ne laissent pas de marques visibles et qui ne sont donc pas, pour l’oeil et l’esprit d’un enfant, “réelles”. Maintenant adulte et mère, l’auteur nous raconte son enfance parsemée d’agressions verbales, d’humiliations, de claustration, de privation de nourritures..., de la souffrance d’un être qui a vécu l’interdiction d’être reconnue comme celle qu’il faut protèger et non pas comme celle par qui le mal arrive.

Un livre marquant qui ne laissera personne indifférent.

Jeune femme au tempérament vif et passionné, Elisabeth Canitrot, grâce à son style direct et dépouillé, fait partie de ces auteurs chez qui les mots ont le parfum du réel. Elle a écrit ce livre comme un exutoire mais surtout pour que d’autres enfants ne soient pas victimes de leur bourreau. Elle s’est pour cela unie à l’association "Poil de Carotte" afin d’apporter soutien et réconfort à ces enfants.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.