POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 1- VIOLENCES... > Dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance

Dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance

vendredi 20 avril 2018, par Jeanne HILLION

Incubé par l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information) en collaboration avec le ministère de l’Intérieur, le dispositif d’aide est désormais piloté par le Groupe d’Intêret Public (GIP) ACYMA dont France Victimes en devenu membre fin 2017.

Avec l’augmentation du nombre d’attaques informatiques, notamment de types rançongiciel et hameçonnage, la prévention et l’assistance portées aux victimes d’actes de cybermalveillance constitue un objectif prioritaire du gouvernement auquel s’associent France Victimes mais aussi e-Enfance pour les enfants et ados, et des entreprises du secteur.

Particuliers, entreprises, collectivités terrioriales contre la cybermalveillance

Cybermalveillance.gouv.fr s’adresse gratuitement aux particuliers, aux entreprises et collectivités territoriales (hors OIV - Opérateurs d’importance vitale) et a pour objectifs :

la mise en relation des victimes via une plate-forme numérique avec des prestataires de proximité susceptibles de restaurer leurs systèmes ;
la mise en place de campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique ;
la création d’un observatoire du risque numérique permettant de l’anticiper.
Engagée dans la prévention du risque numérique, avec la volonté de mieux accompagner les cyber victimes, France Victimes se veut également le porte-voix de ses associations locales, pour améliorer la prise en charge des victimes d’actes de cybermalveillances.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.