POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 1- VIOLENCES... > SOUFFRANCE AU TRAVAIL > victimes d’erreurs médicales : infirmiers depressifs

victimes d’erreurs médicales : infirmiers depressifs

mardi 7 novembre 2017, par Jeanne HILLION

Déprimés, les infirmiers font plus d’erreurs médicales

Les patients subissent aussi les conséquences de la souffrance au travail des soignants.

une étude américaine [1] a révélé que chez les infirmier.e.s le taux de dépression est 5 fois plus élevé que dans la population générale. 33 % déclarent se sentir déprimés et 50 % avouent une erreur médicale dans les 5 années précédentes.
l’enquête conclue que Le bien-être doit devenir une priorité pour le système de santé dans le but d’optimiser la santé des infirmiers. Ceci afin d’améliorer des soins de meilleure qualité et de réduire les risques d’erreurs médicales évitables et coûteuses.

Rassurons-nous, il s’agit des états-unis :-) mais ...
Prendre soin de nos infirmiers, c’est prendre soin des patients.

source de l’enquête :

A National Study Links Nurses’ Physical and Mental Health to Medical Errors and Perceived Worksite Wellness.
Melnyk, Bernadette Mazurek PhD, RN ; Orsolini, Liana PhD, RN ; Tan, Alai PhD ; Arslanian-Engoren, Cynthia PhD, RN ; Melkus, Gail D’Eramo EdD, C-NP ; Dunbar-Jacob, Jacqueline PhD, RN ; Rice, Virginia Hill PhD, RN ; Millan, Angelica DNP, RN ; Dunbar, Sandra B. PhD, RN ; Braun, Lynne T. PhD, CNP ; Wilbur, JoEllen PhD, APN ; Chyun, Deborah A. PhD, RN ; Gawlik, Kate DNP, RN ; Lewis, Lisa M. PhD, RN
Journal of Occupational & Environmental Medicine : Post Acceptance : October 23, 2017
doi : 10.1097/JOM.0000000000001198
Original Article : PDF Only

Abstract

Objective : To describe : (1) nurses’ physical and mental health ; (2) the relationship between health and medical errors ; and (3) the association between nurses’ perceptions of wellness support and their health.

Methods : A cross sectional descriptive survey was conducted with 1,790 nurses across the U.S.

Results : Over half of the nurses reported sub-optimal physical and mental health. Approximately half of the nurses reported having medical errors in the past 5 years. Compared to nurses with better health, those with worse health were associated with 26% to 71% higher likelihood of having medical errors. There also was a significant relationship between greater perceived worksite wellness and better health.

Conclusion : Wellness must be a high priority for healthcare systems to optimize health in clinicians to enhance high quality care and decrease the odds of costly preventable medical errors.

A telecharger ici

Copyright (C) 2017 by the American College of Occupational and Environmental Medicine


[1enquête constituée de 53 questions qui ont été posées à 1790 infirmiers américains âgés en moyenne de 44 ans et travaillant dans 20 hôpitaux différents.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.