POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 1- VIOLENCES... > Autres ZAD les "zones sans relou"

Autres ZAD les "zones sans relou"

samedi 26 avril 2014, par Jeanne HILLION

Une « zone sans relou » contre le harcèlement de rue
le 1er aout 2012, je vous avais parlé de la VIDÉO de Sofie Peeters : Machisme ordinaire à Bruxelles

Son courage a fait des émules !

A Paris, ce vendredi, une trentaine de personnes se sont rassemblées pour une action de sensibilisation aux sifflements et autres insultes qu’elles subissent en marchant dans la rue. Les hommes qui harcèlent ainsi les femmes ne savent pas sans doute pas qu’ils sont violents, ne comprennent pas que leur attitude n’est pas une façon de draguer mais bien un HARCÈLEMENT MORAL : combien ce harcèlement peut faire mal, combien ils agissent comme des êtres faibles et frustrés alors même qu’ils se croient forts.

Il faut en effet, bien plus de courage et d’intelligence pour faire le choix de la libre adhésion ! pour trouver un moyen d’amener la personne à consentir au contact, à lier un lien...sans l’agresser.

et des hommes intelligents, il y en a, particulièrement ceux qui sont membres du collectif "stop harcèlement de rue" :


Mobilisation : des femmes se rebellent contre le... par leparisien

le collectif est bien gentil quand il parle de créer des « zones sans relou ». RELOU est bien LEGER lorsqu’on pense aux conséquences psychologiques que peut laisser une telle attitude LOURDE sur la victime.

Qu’est-ce qu’une injure aux yeux de la loi ? Il s’agit de « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait » (article 29 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse). En d’autres termes, pour qu’il y ait injure au sens de la loi, il doit y avoir atteinte à l’honneur de la personne visée. Et peu importe que ça soit vrai ou non !

Qu’est-ce qu’un lieu public et qu’est ce qu’un lieu privé ? L’injure est publique lorsqu’elle est prononcée dans un lieu accessible à tous ou un support (virtuel ou pas) visible de tous, sans condition et à tout moment.
L’association POIL DE CAROTTE applaudit à l’action de ce collectif dont l’une des co-fondatrices est Héloïse Buché que l’on voit dans la vidéo et l’autre Stéphanie (interview ICI ).

https://www.facebook.com/stopharcelementderue

Qu’est-ce qu’une injure aux yeux de la loi ? Il s’agit de « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait » (article 29 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse). En d’autres termes, pour qu’il y ait injure au sens de la loi, il doit y avoir atteinte à l’honneur de la personne visée. Et peu importe que ça soit vrai ou non ! Par exemple : le fait de traiter quelqu’un de « sale homosexuel » est une injure.

Qu’est-ce qu’un lieu public et qu’est ce qu’un lieu privé ? L’injure est publique lorsqu’elle est prononcée dans un lieu accessible à tous ou un support (virtuel ou pas) visible de tous, sans condition et à tout moment.

et ce reportage d’envoyé spécial :

Harcèlement de rue ». D’après une étude de l’Insee, 25% des femmes âgées de 18 à 29 ans ont peur dans la rue, 20% se font injurier au moins une fois par an et 10% subissent des baisers ou des caresses qu’elles ne désirent pas


Voir en ligne : stop harcelement de rue

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.