POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 2- FAMILLE > LES ENFANTS > 11 octobre Journée Internationale des Filles

11 octobre Journée Internationale des Filles

vendredi 11 octobre 2013, par Jeanne HILLION

L’ONU reconnaît officiellement le 11 octobre comme étant la journée internationale des filles.

Because I’m a girl

C’est depuis 2007 que PLAN lutte contre les discriminations faites aux filles à travers le monde, qu’il s’agisse d’éducation, de travail, de violences ou de traditions familiales.

Et il aura tout de même fallu attendre 2012 pour que l’ONU décrète cette journée du 11 octobre comme première journée internationale des filles... Bien évidemment, cela n’est qu’un début et cette journée doit permettre une véritable prise de conscience au niveau de l’opinion publique internationale.

PLAN est une Organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit dans 50 pays pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

Depuis 75 ans, PLAN agit dans les zones les plus pauvres pour les enfants et les jeunes, et plus particulièrement pour ceux qui sont exclus du fait de leur religion, de leur ethnie, de leur lieu de vie ou tout simplement parce que ce sont des filles…

C’est dans ce cadre que PLAN mène depuis 2007 sa campagne internationale « Because I am a girl » contre les discriminations faites aux filles.
Notre conviction et nos principes d’intervention

La vision de PLAN est celle d’un monde dans lequel tous les enfants peuvent développer leurs potentiels afin d’être en mesure de devenir des adultes autonomes et de transmettre leurs acquis. C’est la clé pour un développement à long terme.

Pour PLAN, un changement réel sur le terrain ne peut être obtenu qu’avec l’implication des enfants, de leurs familles et de leurs communautés.

Ainsi, les projets sont mis en œuvre par les communautés elles-mêmes et les actions conçues et réalisées avec les enfants dans le respect de leurs droits, dans 4 domaines d’action :

Ainsi, les projets sont mis en œuvre par les communautés elles-mêmes et les actions conçues et réalisées avec les enfants dans le respect de leurs droits, dans 4 domaines d’action : Satisfaire les besoins vitaux

Protéger contre la violence et l’exploitation

Éduquer et former

Permettre aux enfants et aux jeunes de faire valoir leurs droits

Plan France, un acteur de référence

Fondée en 1993, Plan France est une Association de droit français, membre de Plan International. Grâce à ses 40 000 donateurs, Plan France finance de nombreux programmes destinés à leur donner un avenir meilleur.

Les fonds dont dispose Plan France sont directement versés sur le terrain, auprès de nos bureaux dans chaque pays bénéficiaire.
Plan France est Membre fondateur de la Coalition Française contre le Paludisme, membre de Coordination Sud, réunissant les principales ONG françaises de solidarité internationale.
Mesure de l’efficacité

Le travail de PLAN sur le terrain fait l’objet d’évaluations régulières, qui permettent de mesurer l’efficacité et l’impact de nos actions. Ces évaluations sont un élément important garantissant la pérennité de notre présence sur le terrain.

L’accès à l’éducation (des filles ) est un instrument puissant et peut-être unique pour le développement et la lutte contre la pauvreté. En permettant un libre accès aux études secondaires, en levant les barrières sociales telles que les mariages précoces, les violences subies, les difficultés financières des familles, on entre enfin dans un cercle vertueux.

Filles et éducation

Violences, mutilations, discriminations, exploitation, mariages et grossesses précoces… Dans de nombreux pays en développement, les filles sont trop souvent les premières victimes du non-respect des droits de l’enfant et les dernières à avoir accès aux soins et surtout à l’éducation.
Les filles, victimes d’une double peine

PLAN, ONG internationale de développement, a pour mission de rendre autonomes les enfants et les jeunes exclus dans les zones de pauvreté extrême. Or, dans de trop nombreux pays, les filles font l’objet d’une double discrimination, liée à l’âge et à leur sexe.

Tout au long de leur vie, les filles sont confrontées à une série de pièges.
Les chiffres sont édifiants :

Avant l’âge de 5 ans, celles-ci ont 3 fois plus de risques de souffrir de malnutrition que les garçons.

Elles consacrent 8 fois plus de temps que les garçons aux corvées et aux tâches ménagères.

Chaque jour, 39 000 mineures sont mariées et forcées de quitter l’école.

La grossesse est la 1ère cause de mortalité chez les jeunes filles de 15 à 19 ans.

Et si le développement passait par l’autonomie des filles ?

Pourtant, les rapports des institutions internationales le montrent, si l’on investit dans le potentiel des jeunes filles, on brise le cycle intergénérationnel de la pauvreté et l’on parvient à une meilleure répartition des revenus. Les filles deviennent alors l’outil de développement le plus efficace pour la société tout entière.

Le levier de l’éducation

L’éducation est la clé de la sortie de la pauvreté et de la capacité des individus à faire respecter leurs droits.

La scolarisation des filles est souvent considérée comme non prioritaire comparée à celle des garçons. Pourtant,sur le terrain, l’expérience de PLAN le confirme : 9 années d’éducation gratuite et de qualité permettent à une fille de changer son histoire, celle de sa famille et celle de son pays.
Parce que l’éducation d’une fille engage une spirale positive :

Chaque année passée par une fille sur les bancs de l’école augmente son futur revenu de 10 à 20%.
Les filles et les femmes scolarisées sont en meilleure santé, se marient plus tard. Leurs enfants aussi en profitent : chaque année de scolarisation supplémentaire diminue la mortalité infantile de 5 à 10%.

La meilleure façon de les aider ? Créer un environnement favorable qui soit :

sûr : les filles doivent se sentir en sécurité sur le chemin de l’école et dans l’établissement, les sanctions à l’encontre des enseignants qui abusent sexuellement de leurs élèves doivent être renforcées.
accessible : les écoles doivent être proches et gratuites, les sanitaires séparés pour les filles et les garçons, les parents et les enfants impliqués dans la gestion des écoles.

inspirant : les cours doivent être dispensés par des enseignants de qualité. Les enseignants comme les programmes scolaires doivent promouvoir l’égalité filles/garçons à l’école

La politique de PLAN en matière d’égalité des sexes

Publié le 22 août 2013

Pour PLAN, parvenir à l’égalité des sexes représente un objectif fondamental. Nous sommes convaincus que c’est un facteur essentiel pour concrétiser notre objectif de changement : un monde dans lequel tous les enfants, aussi bien les filles que les garçons, réalisent pleinement leur potentiel au sein de sociétés respectant les droits et la dignité de chacun.

politique

En 2004, PLAN a officiellement adopté les directives sur l’égalité des sexes et l’intégration de la dimension genre dans son organisation. Intégrer dans l’action de PLAN des approches soucieuses d’égalité entre les sexes contribue à renforcer l’impact et la portée de nos actions.
Les normes touchent à 5 domaines :

les programmes mis en place sur le terrain,

les activités de plaidoyer et les campagnes de sensibilisation,

les ressources humaines et la gouvernance,

les partenariats,

le marketing et la communication.

Les objectifs de cette politique sont les suivantes :

Définir les normes liées à l’égalité des sexes, que PLAN portera ;

Offrir une vision claire, des messages cohérents et une approche coordonnée à la promotion de l’égalité des sexes dans tout le réseau PLAN ;

Guider le personnel de PLAN dans sa pratique autour des sujets d’égalité des sexes ;

Renforcer la sensibilisation pour que les filles et les garçons aient les mêmes droits ;

Favoriser une culture organisationnelle qui illustre l’engagement de PLAN pour l’égalité des sexes ;

Communiquer la position de PLAN sur l’égalité des sexes aux acteurs internationaux, nationaux et locaux, y compris les enfants ;

Encourager les partenaires à se concerter et adopter des approches communes pour promouvoir l’égalité des sexes et les droits des enfants.

couverture-politiqueTous les membres du personnel, indépendamment de leur fonction ou de l‘emplacement de leur bureau, sont responsables de la mise en œuvre des engagements décrits dans cette politique.

Télécharger la politique de PLAN en matière d’égalité des sexes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.