POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 1- VIOLENCES... > LA MALTRAITANCE > Lorsqu’on n’a qu’une pièce, on ne fait pas huit (...)

Lorsqu’on n’a qu’une pièce, on ne fait pas huit enfants

mardi 1er novembre 2011, par Jeanne HILLION

Le nom d’ ARNO KLARSFELD vous dit-il quelque chose ? ARNO KLARSFELD, ARNO KLARSFELD
surement ! il y a des noms comme ça qui sonne comme des noms de STARS médiatiques.

Et à propos d’étoile justement :

ARNO KLARSFELD est une personne qui a été déportée à Auschwitz en octobre 1943 et s’il est connu, c’est surtout qu’il est le père de Serge Klarsfeld.

Celui-ci, échappé à la Gestapo en 1943 a eu la bonne idée d’épouser Beate célèbre depuis 1968, pour avoir eu la bonne idée de gifler le chancelier ouest-allemand Kiesinger, membre du parti nazi. SERGE et BEATE ont fédéré leurs énergies et grace à eux, on a vu des procès comme ceux de Klaus Barbie, René Bousquet, Jean Leguay, Maurice Papon et Paul Touvier....

Ce sont eux que l’on nomme souvent par un rapide raccourci : " chasseurs de NAZIS" et on a pu voir leur combat par des films comme

- Nazi Hunter : The Beate Klarsfeld Story, 1986
- La Traque (téléfilm) : de Laurent Jaoui, 2008
- Guerilleros de la mémoire. Téléfilm (de France 5 diffusé le 28 Janvier 2011)

Serge dit de sa femme :

"L’un ne serait rien sans l’autre et pourtant nous ne sommes pas indissociables puisqu’elle agit animée par un sentiment national allemand et que j’agis parce que juif et Français."

ils ont fondé l’Association des fils et filles des déportés juifs de France..
Lorsqu’il a reçu l’insigne de commandeur de la LEGION D’HONNEUR , serge a parlé de son enfance :

Tant d’autres, par exemple les milliers d’enfants juifs de Paris ont eu surtout à craindre la police française. Cette police qui, pour l’enfant que j’étais, représentait un recours, pour les autres enfants juifs c’était le bras du bourreau.

Fin 1946, nous sommes repartis à Bucarest, où mes grands-parents étaient aisés. La Roumanie a été paradoxalement le premier pays riche que j’ai connu ; on y trouvait tout en abondance. Je ne me suis pas longtemps gavé de gâteaux. Les communistes ont remporté les élections et nous avons été les premiers à fuir vers la liberté, vers la France. Notre mère a dit « Après la Gestapo, la Guépéou [1]
, non !!! ».
C’est ainsi que s’est forgée en moi la répulsion pour les idéologies extrémistes

 [2]

Sa femme, ses enfants sont sa fierté, son bonheur :

notre couple c’est notre unité. Notre folle sagesse ou notre sage folie ont été merveilleusement récompensées par le bonheur familial, celui de notre petite famille qui s’agrandit depuis grâce à notre fille et notre fils, je dirai seulement qu’il est le meilleur des fils.

Faut croire, puisqu’ils l’ont prénommé comme son grand-père, le père de SERGE : ARNO KLARSFELD

Serge et Beate Klarsfeld doivent être très fiers de leur fils il est devenu quelqu’un de très important. vous n’avez pas dû le manquer depuis 2007 on le voit beaucoup à la télé.

Si vous connaissez l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), vous savez donc qu’ARNO KLARSFELD, en est le président du conseil d’administration.

Depuis 1946 cet "office a changé plusieurs fois de nom mais pas d’esprit : ONI, OMI, ANAEM, OFII mais comme il est rappelé sur le site officiel il est resté synonyme d’accueil et d’intégration :

Fidèle à sa tradition d’accueil et d’intégration, la France conduit, en matière d’immigration, une politique faite de générosité et d’humanisme avec, comme ligne d’horizon, le dépassement des valeurs d’origine et l’adhésion à des valeurs communes qui sont celles de la République. L’OFII est aujourd’hui le point d’ancrage de cette politique d’intégration et le lieu d’accueil de tout immigré sur notre sol.

allez ! pas de BLA BLA démagogique , vous pouvez LIRE LA SUITE ICI :

RUE 89
et là

LA VOIX DU NORD


[1La Guépéou ou GPU (ГПУ) est le sigle de Gossoudarstvénnoïe Polititcheskoié Oupravlénié en français : Direction Politique d’État).

[2*Discours de M. Serge KLARSFELD
Remise des insignes de commandeur de la Légion d’honneur
Hôtel Matignon, 7 juillet 2010*

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.