POIL DE CAROTTE

ASSOCIATION pour enfants tristes

Accueil > 4- PSYCHOTRAUMATISME > Le tabac, l’alcool aggraveraient le stress post-traumatique

Le tabac, l’alcool aggraveraient le stress post-traumatique

jeudi 29 janvier 2009, par Jeanne HILLION

Selon un nouveau rapport du National Institute on Drug Abuse si l’on est addict à une drogue, le STRESS POST-TRAUMATIQUE s’aggrave

Selon un nouveau rapport du National Institute on Drug Abuse au moins la moitié des personnes atteintes de stress post-traumatique sont addicts au tabac, aux drogues ou à l’alcool.

Il faudrait associer les deux traitements et s’attaquer aux deux troubles en même temps.

Le problème est que peu d’établissements soignent les deux problèmes concomitamment . Et pourtant il semblerait que les personnes qui se soignent pour addiction voient leurs symptômes de PTSD baisser et inversement les personnes qui se soignent pour PTSD voient leur addiction baisser.

Un article paru le 27 janvier 2009 sur le site Internet de « La presse canadienne » aborde l’interaction entre stress post traumatique et addictions.

LE LIRE


REMARQUE : Selon les auteurs et les pays, on parle de psychotraumatisme, de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) de PTSD (post-traumatic stress disorder) ou de ESPT (état de stress post-traumatique) . Ces termes ne recouvrent pas les mêmes notions.

Messages

  • Bonjour,
    Suite à un viol, je me suis vu augmenter ma consommation de tabac (2 paquets par jour). Un arrêt de la nicotine pourrait il m’aider à surmonter les traumatismes psychologiques consécutifs à l’événement ? Je suis suivi par un psychiatre mais rien n’y fait. D’autre part, comment un arrêt de la nicotine peut il aider dans le SSPT ? Merci de votre réponse
    Marc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.